Marsanne

Le comité de la Drôme de la Fédération Française de Randonnée pédestre organisait ce dimanche 3 octobre sa Festirando, une fête de la randonnée avec différents parcours proposés, à Marsanne dans la Drôme des collines, entre vallée du Rhône et plaine de Bourdeaux. En tant que président de l’association des Marcheurs Nus du Val de Roanne, affiliée à ce comité, je ne pouvais pas faire l’impasse sur ce rendez vous, même si sachant pertinemment que la nudité n’y serait guère de mise.Vers 8h30, je récupère la carte avec le tracé de la rando. Immédiatement j’envisage le sens du parcours et me met en marche. J’ai bien vu quelques randonneurs partir devant moi, donc je pense bien que je ne serai pas seul. Je traverse le village et attaque la montée par un petit sentier. Il fait vite chaud. Personne devant ni derrière. J’hésite un peu, puis quitte les vêtements, prêt à enfiler mon short si je rejoins un groupe. Mais non, je ne vois personne. Montée en forêt sur un sentier étroit, puis large piste. Toujours personne devant. Quelques bifurcations nécessitent que j’étudie bien la carte. Finalement j’approche du point de ravitaillement. J’enfile juste le short. Surprise je suis le premier. Discussion. En fait je réalise que j’ai pris l’itinéraire à contre sens. Je suis monté par la descente finale prévue. Bon, je vais continuer quand même. Mais à partir de là je croiserai tous les participants qui arrivent. Il va me falloir rester en short. Tout de même, je ne résiste pas à le quitter, bien qu’au bord du chemin, pour quelques photos devant le champ d’éolienne que longe le parcours. Puis, arrivé presque au dessus de Marsanne, je fais un léger détour pour chercher et trouver une geocache dans les ruines du château qui domine le village.


The Drôme committee of the Fédération Française de Randonnée pédestre (French Hiking Federation) organized its Festirando, a hiking festival with different routes proposed, this Sunday, October 3rd, in Marsanne in the Drôme des collines, between the Rhône valley and the Bourdeaux plain. As president of the association of Naked Walkers of the Roanne Valley, affiliated to this committee, I couldn’t miss this meeting, even if I knew that nudity would not be a good idea. Around 8:30 am, I got the map with the route of the hike. Immediately I consider the direction of the route and start walking. I saw a few hikers leaving in front of me, so I think that I will not be alone. I cross the village and start the climb by a small path. It is quickly hot. Nobody in front or behind. I hesitate a little, then leave the clothes, ready to put on my shorts if I join a group. But no, I don’t see anyone. Climbing in the forest on a narrow path, then wide track. Still nobody in front. Some forks require me to study the map carefully. Finally I approach the refreshment point. I just put on my shorts. Surprise, I am the first one. Discussion. In fact I realize that I took the route the wrong way. I went up by the final descent. Well, I’ll continue anyway. But from then on I will meet all the participants who are coming. I will have to stay in shorts. All the same, I can’t resist to leave it, although at the edge of the path, for some pictures in front of the windmill field that runs along the route. Then, almost above Marsanne, I make a slight detour to look for and find a geocache in the ruins of the castle overlooking the village.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.